Imprimer Partager

FM Global : chaque euro investi dans la protection contre les ouragans permet d’éviter 105 euros de dommages et pertes

L’assureur a analysé des données collectées auprès de 1 800 assurés au cours de la dernière décennie

Chaque euro dépensé pour se protéger contre les ouragans réduit de 105 euros les dommages matériels et pertes d’exploitation subis en cas de sinistre. C’est la conclusion d’une étude menée par FM Global, l’un des leaders mondiaux de l’assurance dommages.

« Quand une entreprise investit pour réduire ses risques associés au vent et à l’inondation, elle s’interroge sur l’efficacité de cet investissement », déclare Brion Callori, vice-président senior, responsable de l’ingénierie et de la recherche chez FM Global. « Cette étude apporte de solides éléments de réponse, d’autant que ce ratio de 1 : 105 ne tient pas compte des répercussions d’un ouragan majeur sur l’activité d’une entreprise, comme la dégradation de son image de marque et la perte de parts de marché ou de valeur actionnariale ».

FM Global a estimé, sur la période 2008-2017 et pour 1 800 assurés du monde entier, plus de 10 000 investissements dans des protections contre le vent et l’inondation d’une part, et la diminution des dommages matériels et pertes d’exploitation liée à ces investissements d’autre part. Ces estimations sont basées sur les sinistres subis par plusieurs dizaines de milliers de sites assurés par FM Global.

Miser sur la prévention

Ce début de saison des ouragans dans l’Atlantique Nord est le bon moment pour adopter un programme de prévention efficace. FM Global rappelle ainsi qu’il convient de prendre en compte à la fois les vents violents et les pluies torrentielles.

Pour limiter les dommages et pertes liés au vent, il est conseillé aux entreprises implantées dans une zone exposée aux ouragans de prendre les mesures suivantes :

  • prévoir des groupes électrogènes de secours,
  • inspecter et sécuriser les toitures,
  • protéger les portes et fenêtres,
  • mettre en lieu sûr ou arrimer les éléments fragiles, y compris les équipements installés en toiture et les panneaux solaires.

Des précautions sont également indispensables pour limiter les dommages et pertes causés par une inondation :

  • isoler ou surélever les équipements de valeur,
  • fixer solidement les réservoirs,
  • inspecter les équipements de protection incendie,
  • se préparer à couper le gaz, l’électricité, ...

Le recours à des dispositifs de protection anti-inondation qui satisfont aux standards de test et de certification les plus stricts permet de limiter l’utilisation de sacs de sable.

Toutes les entreprises exposées au risque d’inondation devraient mettre en place un plan inondation et le tester régulièrement. Selon les statistiques de sinistres de FM Global, les sites disposant d’un plan inondation performant subissent près de 70 % de dommages en moins et reprennent plus rapidement leurs activités.

Pour en savoir plus sur la préparation aux risques de catastrophes naturelles, rendez-vous sur http://www.fmglobal.fr/nathaz.

###

A propos de FM Global

Société mutualiste présente en France depuis plus de 50 ans, FM Global est le spécialiste de la prévention, la gestion et l’assurance des risques industriels.

Grâce à son pôle de recherche unique au monde, ses équipes d’ingénierie dédiées et ses analystes financiers, FM Global offre à ses sociétaires les moyens d’être plus résilients en les aidant à anticiper les risques existants et à venir, s’en prémunir, et assurer judicieusement leurs biens et leurs opérations.

En améliorant la compréhension et la maîtrise des risques, FM Global permet aux entreprises de garantir au mieux la continuité de leurs activités et de bénéficier de conditions d’assurance avantageuses et stables.

Pour plus d’informations, consultez http://www.fmglobal.fr et http://www.fmglobal-touchpoints.fr/

-XXX-