Les pays les plus risqués pour les entreprises : FM Global établit un classement en fonction de la résilience de la chaîne d’approvisionnement

Ce nouvel outil interactif en ligne unique au monde, qui présente des données pays par pays, permet aux entreprises de quantifier le risque d’interruption de leur chaîne d’approvisionnement.

Pour 2014, l’indice de résilience FM Global, publié aujourd’hui, classe la Norvège, la Suisse et le Canada en tête des pays les plus résilients en termes d’interruption de la chaîne d’approvisionnement des entreprises, l’un des principaux facteurs de volatilité financière des entreprises. Cet outil en ligne unique au monde, développé spécialement pour FM Global, l’un des leaders mondiaux de l’assurance dommages, intègre un référentiel de données qui classe 130 pays en termes de résilience des entreprises. L’indice de résilience FM Global, dont la mise au point a duré plus d’un an, permettra aux décideurs de mieux évaluer et gérer les risques liés à leur chaîne d’approvisionnement. Le Kirghizstan, le Venezuela et la République dominicaine forment quant à eux le bas du tableau comme pays les moins résilients à une rupture de la chaîne d’approvisionnement.

La résilience d’une chaîne d’approvisionnement se définit comme sa capacité à faire face à une perturbation et à s’en relever rapidement. Plus une chaîne d’approvisionnement est robuste et plus le retour à la normale est rapide, plus elle sera considérée comme résiliente.

« Catastrophes naturelles, instabilité politique et manque d’uniformité des codes et normes de sécurité : autant de facteurs qui peuvent avoir un impact sur la continuité des activités, la compétitivité et la réputation d’une entreprise », déclare Jonathan Hall, vice-président exécutif de FM Global. « Les chaînes d’approvisionnement s’internationalisent, elles deviennent toujours plus complexes et interdépendantes. Il est donc crucial que les décideurs disposent de données concrètes sur les pays qui accueillent leurs propres sites et ceux de leurs fournisseurs. L’indice de résilience est une ressource dynamique qui permet de mieux identifier les risques, de façon à établir des priorités stratégiques en termes de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de politique d’investissement. »

La France se place en 16e position du classement 2014 de l’indice de résilience FM Global, grâce à une note globale relativement élevée (84). Sur les trois principaux facteurs constitutifs de l’indice (économie, qualité du risque, chaîne d’approvisionnement), la France obtient son meilleur résultat dans la catégorie chaîne d’approvisionnement, où elle se classe 13e à l’échelle mondiale. Cette performance repose notamment sur la qualité perçue de ses infrastructures, notée 95, soit le 5e meilleur score mondial après la Suisse, la Finlande, Hong Kong et Singapour. Même si elle obtient de bons résultats sur les trois principaux facteurs, la France enregistre son plus faible score dans la catégorie économie, où elle figure en 18e position. Ce classement s’explique par une note relative plus basse en termes de risque politique, qui reflète une perception durable d’instabilité liée à la zone euro.

Autres constats clés en 2014 :

FM Global a confié l’élaboration des classements à la société d’analyse et de conseil Oxford Metrica, l’objectif étant d’encourager un dialogue constructif sur les moyens d’optimiser la résilience et d’éviter toute interruption de chaîne d’approvisionnement.

Les données utilisées proviennent de sources tierces indépendantes ainsi que de RiskMark, l’outil d’analyse comparative développé par FM Global pour calculer la qualité du risque sur plus de 100 000 sites assurés par la compagnie dans le monde. Cette première version de l’indice de résilience présente les classements et notes par pays de 2011 à 2014, afin de souligner les évolutions aussi bien positives que négatives dans chacun de ces pays.

« Nous vivons dans un monde volatil où tous les pays sont exposés à une forme de risque, qu’il soit d’origine naturelle ou lié au facteur humain », constate Margareta Wahlström de la Stratégie internationale des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (UNISDR). « Nous devons nous demander pourquoi certains Etats, qu’il s’agisse de pays en voie de développement ou de superpuissances économiques, résistent mieux à une interruption de chaîne d’approvisionnement ou sont plus à même de rebondir rapidement. Les plus grands dirigeants mondiaux tentent sans relâche de résoudre cette énigme. C’est pourquoi un outil tel que l’indice de résilience FM Global ouvre des perspectives inédites. »

###

A propos de FM Global

Société mutualiste présente en France depuis plus de 50 ans, FM Global est le spécialiste de la prévention, la gestion et l’assurance des risques industriels.
Grâce à son pôle de recherche unique au monde, ses équipes d’ingénierie dédiées et ses analystes financiers, FM Global offre à ses sociétaires les moyens d’être plus résilients en les aidant à anticiper les risques existants et à venir, s’en prémunir, et assurer judicieusement leurs biens et leurs opérations.
En améliorant la compréhension et la maîtrise des risques, FM Global permet aux entreprises de garantir au mieux la continuité de leurs activités et de bénéficier de conditions d’assurance avantageuses et stables.
FM Global affiche une solidité financière reconnue et confirmée année après année par Fitch Ratings (AA Très Fort) et A.M. Best (A+ Supérieur).
Pour plus d’informations, consultez http://www.fmglobal.fr et http://www.fmglobaltouchpoints.fr/

A propos de Oxford Metrica

Oxford Metrica est une société indépendante d’analyse et de conseil, spécialisée dans l’étude des risques et des performances financières. Outre des analyses statistiques pour le secteur de la banque et de l’assurance et des analyses de risque et de performance destinées aux gestionnaires d’actifs, Oxford Metrica propose également des services personnalisés à ses clients grands comptes.


Bryony Ernster
Phone: +44 1753 750126

Lorenzo Ricci
Phone: 01 53 67 12 83

Margaux Fievet
Phone: 01 53 67 12 82