Imprimer Partager

Ouragans de 2017 : les directeurs financiers des grandes entreprises américaines pris au dépourvu

 

D’après une enquête FM Global, plus des deux tiers des sondés envisagent de redéfinir leur stratégie de gestion des risques

 

Au-delà de ses conséquences dévastatrices pour les communautés locales, la vague d’ouragans de la saison 2017 a permis aux directeurs financiers de grandes entreprises américaines exploitant des sites au Texas, en Floride ou à Porto Rico de prendre la mesure des faiblesses de leur stratégie de gestion des risques et d’en tirer des enseignements.

Selon une enquête commandée par FM Global, l’un des leaders mondiaux de l’assurance dommages, menée auprès des directeurs financiers d’entreprises réalisant un chiffre d’affaires annuel de plus d’un milliard de dollars :

  • Près des deux tiers (64 %) des sondés ont déclaré que les ouragans de la saison 2017 avaient eu des conséquences négatives sur leur activité.
  • Sur ces 64 %, ils sont 62 % à reconnaître qu’ils n’étaient pas suffisamment préparés à faire face aux conséquences de cette vague d’ouragans.
  • 68 % des directeurs financiers interrogés, soit près de 7 sur 10, ont indiqué qu’ils envisageaient de redéfinir leur stratégie de gestion des risques.

« La franchise de ces dirigeants met en lumière une vérité essentielle », déclare Louis Gritzo, vice-président, responsable de la recherche chez FM Global. « Souvent, les assurés ne comprennent la gravité d’un risque ou n’en prennent conscience qu’après avoir subi un sinistre majeur. »

En conséquence du passage des ouragans Harvey, Irma et Maria :

  • 57 % des directeurs financiers interrogés ont déclaré vouloir renforcer leurs plans de reprise ou de continuité des activités, ou travailler à leur mise en place.
  • 40 % ont l’intention d’investir davantage dans la gestion des risques, la prévention des sinistres et/ou la réévaluation de leur stratégie de gestion des risques liés aux chaînes d’approvisionnement.
  • 25 % prévoient de revoir leur couverture d’assurance, voire de changer d’assureur.

 

Quelles sont les raisons de ce manque de préparation ?

Selon Louis Gritzo, l’une des raisons du manque de préparation des entreprises aux phénomènes météorologiques extrêmes réside dans un certain flou terminologique. Ainsi, un site exposé au risque de « crue centennale » ne dispose pas de 99 années pour se préparer à l’événement. Au contraire, cette expression signifie qu’il existe, chaque année, 1 % de risque pour que se produise une inondation majeure.

La deuxième raison est liée à la dépendance excessive des entreprises à l’égard de leur assureur, qui ne peut remédier ni à la perte de parts de marché, ni à la dégradation de l’image de marque, ni à la perte de valeur actionnariale au profit de la concurrence.

La troisième raison relève du déni de risque.

FM Global a confié la réalisation de cette enquête à ORC International, spécialiste des études de marché. Entre les mois d’octobre et de novembre 2017, l’organisme a contacté par téléphone les directeurs financiers de 101 entreprises figurant au classement Fortune 1000.

Pour plus d’informations sur les solutions qui peuvent rendre votre entreprise plus résiliente, consultez la boîte à outils sur les risques naturels de FM Global.

###

A propos de FM Global

Société mutualiste présente en France depuis plus de 50 ans, FM Global est le spécialiste de la prévention, la gestion et l’assurance des risques industriels.

Grâce à son pôle de recherche unique au monde, ses équipes d’ingénierie dédiées et ses analystes financiers, FM Global offre à ses sociétaires les moyens d’être plus résilients en les aidant à anticiper les risques existants et à venir, s’en prémunir, et assurer judicieusement leurs biens et leurs opérations.

En améliorant la compréhension et la maîtrise des risques, FM Global permet aux entreprises de garantir au mieux la continuité de leurs activités et de bénéficier de conditions d’assurance avantageuses et stables.

Pour plus d’informations, consultez http://www.fmglobal.fr et http://www.fmglobal-touchpoints.fr/

-XXX-